santé

Filtre minéral ou chimique dans les crèmes solaires : qu’est-ce que c’est ?

Filtre minéral ou chimique dans les crèmes solaires : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’on s’intéresse aux crèmes solaires, on parle souvent des indices solaires mais moins des filtres qui sont des composants essentiels pour protéger notre peau et les océans, mais aussi pour prévenir des cancers de la peau, du vieillissement prématuré de la peau, ou encore de l’apparition de tâches.

Alors qu’elles sont les différences entre un filtre chimique et un filtre minéral ?
D’abord, tous offrent une photoprotection externe et vous empêchera de prendre des coups de soleil : 

Les filtres chimiques

Pour faire simple, les filtre chimiques réagissent chimiquement avec les rayons UV qu’ils absorbent à la place de la peau. L’oxybenzone est la plus courante.

  • Avantages : Une texture facile à étaler, pas ou peu d’effet blanc sur la peau. Une protection avérée.
  • Inconvénients : Tendance à irriter la peau (attention aux peaux sensibles), pointés du doigt comme étant des perturbateurs endocriniens, comme l’oxybenzone, le 4-MBC (méthylbenzylid-ène camphre), le 3-BC (benzylidène camphre) et le Benzophénone-1. Enfin, des impacts négatifs sur l’environnement. Les filtres contenus dans ces produits favoriseraient la destruction des microalgues dont se nourrissent les coraux, malgré les labels indiqués sur les crèmes solaires… Polluants à produire, ils sont particulièrement nocifs pour les milieux aquatiques. Les milliers de tonnes de filtres solaires non-biodégradables empêchent les rayons du soleil d’atteindre les fonds marins et perturbent les organismes qui y vivent

Les filtres minéraux : 

Il en existe deux, le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc, qui agissent comme un bouclier en reflétant les rayons du soleil, ils ne pénètrent pas l’épiderme, et ce dès qu’ils entrent en contact avec la peau, ils sont iodégradables et d’origine naturelle.

  • Convient à tous les types de peau, plus respectueuse de l’environnement que les filtres chimiques.
  • Inconvénients : La crème minérale n’est pas absorbée par la peau et a tendance à former un film blanc que certaines personnes pourraient trouver très inesthétique, pour contrer cet effet certains fabricants ont tendance à insérer des nano-particules dans les filtres minéraux : dangereux pour l’environnement et pour nous…

Conclusion : les filtres solaires chimiques c’est non. Tout particulièrement pour les femmes enceintes et allaitantes, les jeunes enfants ou les adolescents. Aucun des deux filtres n’est sans risque. Certaines marques tendent vers le filtre végétal, peu utilisé aujourd’hui. 

Comment choisir ? 

Les listes d’ingrédients sont souvent très longues, les applications pour scanner les produits cosmétiques sont peu fiables sur les cosmétiques… C’est décourageant. Alors voici une liste des marques qui proposent des filtres chimiques ou filtres minéraux selon vos préférences.

Marques qui proposent des crèmes solaires avec des filtres chimiques, à éviter donc : Avène, Mixa, Nivea, La Roche Posay…

Nos marques préférées qui proposent des crèmes solaires avec des filtres minéraux, elles sont aussi bio : Laboratoire de Biarritz, Acorelle, Cattier, Alphanova Sun, Respire, Pur Eden. La marque Oolution propose un baume solaire avec un filtre végétal, donc impact environnemental, à tester…

On espère que ce petit comparatif va vous aider à faire une choix pour vous protéger du soleil ! 

Sources : Oolution, L’Express, Espace Pharma, NCBI.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *